Ajouter un commentaire :
Votre nom :
Votre message :
  Valider mon commentaire
Accueil > Idée cadeau> Livres sur l'Auvergne> > Limousin recettes traditionnelles - Editions Debaisieux

Cadeau gourmand

aller sur blog goutzi
rejoignez nous sur facebook

Limousin recettes traditionnelles - Editions Debaisieux • 

Neuf chefs réputés de de la Corrèze, de la creuse et de la Haute vienne ont mis à l'honneur des plats populaires du quotidien et des plats mijotés des grandes occasions.

- La Brejaude
- Gésiers de canard et cèpes en feuilleté
- Nems de foie gras, pommes et girolles sauce safran
- Coq au vin
- Milhar aux cerises noires...


Francis Debaisieux - Editions Debaisieux
Dimensions : 19x26 - Nombre de pages : 64 pages

L'avis des internautes :

to be part of a collaborative prjoect to write an ebook called Age of Conversation.a0 This book was jointly written by 103 authors each contributing one chapter (a one-page essay) on the aforementioned topic in whatever way they, 2012-12-01

to be part of a collaborative prjoect to write an ebook called Age of Conversation.a0 This book was jointly written by 103 authors each contributing one chapter (a one-page essay) on the aforementioned topic in whatever way they

Hello Pierre,Concernant les vignerons qui pelrant de leurs vins, je trouve le principe excellent, surtout s'ils e9tablissent clairement leur identite9 (Jack Chaput est bien Jack Chaput). Ce qui me de9rangerait, c'est qu'il ne de9voile pas son identite9 et utilise un pseudo du style Maurice Dubois ou Cha_007 . Une fois l'identite9 de9voile9e, libre au producteur de dire ce qu'il pense de ses vins, et tant mieux s'il les appre9cie (le contraire serait dommage). Ensuite, le lecteur/consommateur n'est pas un imbe9cile (contrairement e0 ce que certains pensent), et comme toi, il fera le lien entre l'auteur des avis et les produits commente9s. Reste e0 voir si les avis du producteur te touchent et te donnent envie de gofbter ou si tu pre9fe8res attendre un comple9ment d'information venant de sources diverses. Et le0, je suis certain que la capacite9 d'analyse du consommateur se met en marche. Oui, je suis un optimiste.Concernant les experts, je pense effectivement qu'il y a une certaine peur d'internet. Les me9dias papier sont en perte de vitesse, l'e9conomie n'est pas glorieuse et le chemin e0 suivre pour s'adapter n'est pas clairement identifie9. Encore que, selon moi, l'avenir des experts du vin se trouve dans une collaboration e9troite avec les plateformes qui permmettent aux consommateurs de s'exprimer. Je ne doute pas un seul instant que tel vin cf4te9 95/100 par Parker ait e9te9 appre9cie9 comme excellent par Parker, mais le consommateur, dans une approche diffe9rente, peut apporter un comple9ment d'information: ce vin auquel Parker donne 95/100, il est probablement de9licieux, mais au vu de mon budget, de mes moyens, de mon expe9rience personnelle et de mes gofbts, non, il ne me plaeet pas e0 un point tel qu'une de9pense de 100 euros m'apporte satisfaction. L'expert appre9cie le vin, le consommateur appre9cie une expe9rience de consommateur, et les 2 approchent se comple8tent. En matie8re d'avis de consommateurs, il y a des exce8s, des abus, des manques e9vidents de connaissance mais ce n'est pas une ve9rite9 absolue, et c'est le0 que la diabolisation des plateformes d'e9change est exage9re9e par les experts, e0 un point tel qu'on les soupe7onne d'avoir peur.Faudrait vraiment qu'on discute de tout e7a e0 l'aise autour d'une bonne bouteille un de ces jours, 2012-12-03

Hello Pierre,Concernant les vignerons qui pelrant de leurs vins, je trouve le principe excellent, surtout s'ils e9tablissent clairement leur identite9 (Jack Chaput est bien Jack Chaput). Ce qui me de9rangerait, c'est qu'il ne de9voile pas son identite9 et utilise un pseudo du style Maurice Dubois ou Cha_007 . Une fois l'identite9 de9voile9e, libre au producteur de dire ce qu'il pense de ses vins, et tant mieux s'il les appre9cie (le contraire serait dommage). Ensuite, le lecteur/consommateur n'est pas un imbe9cile (contrairement e0 ce que certains pensent), et comme toi, il fera le lien entre l'auteur des avis et les produits commente9s. Reste e0 voir si les avis du producteur te touchent et te donnent envie de gofbter ou si tu pre9fe8res attendre un comple9ment d'information venant de sources diverses. Et le0, je suis certain que la capacite9 d'analyse du consommateur se met en marche. Oui, je suis un optimiste.Concernant les experts, je pense effectivement qu'il y a une certaine peur d'internet. Les me9dias papier sont en perte de vitesse, l'e9conomie n'est pas glorieuse et le chemin e0 suivre pour s'adapter n'est pas clairement identifie9. Encore que, selon moi, l'avenir des experts du vin se trouve dans une collaboration e9troite avec les plateformes qui permmettent aux consommateurs de s'exprimer. Je ne doute pas un seul instant que tel vin cf4te9 95/100 par Parker ait e9te9 appre9cie9 comme excellent par Parker, mais le consommateur, dans une approche diffe9rente, peut apporter un comple9ment d'information: ce vin auquel Parker donne 95/100, il est probablement de9licieux, mais au vu de mon budget, de mes moyens, de mon expe9rience personnelle et de mes gofbts, non, il ne me plaeet pas e0 un point tel qu'une de9pense de 100 euros m'apporte satisfaction. L'expert appre9cie le vin, le consommateur appre9cie une expe9rience de consommateur, et les 2 approchent se comple8tent. En matie8re d'avis de consommateurs, il y a des exce8s, des abus, des manques e9vidents de connaissance mais ce n'est pas une ve9rite9 absolue, et c'est le0 que la diabolisation des plateformes d'e9change est exage9re9e par les experts, e0 un point tel qu'on les soupe7onne d'avoir peur.Faudrait vraiment qu'on discute de tout e7a e0 l'aise autour d'une bonne bouteille un de ces jours

La feuille de chou

Abonnez-vous !
Ok

Rechercher